Kalachakra l’Eveil c’est …

2 années et demi de production, du tournage à la réalisation
250 000 moines et 150 000 pèlerins réunis pendant 10 jours
210 crowdfunder/coproducteurs
1 rutuel intimiste, sacré du bouddhisme tibétain filmé pour la première fois
90 heures de rushes
4 mandalas de la paix et de la compassion réalisés à ce jour

Sous le regard de la réalisatrice…

Rendre l’expérience Kalachakra accessible au plus large public, tout en en respectant l’essence…

Nous avions prévu de filmer l’initiation de Kalachakra pendant 4 jours, … nous sommes finalement restés 11 jours avec mon équipe, impressionnés par l’intensité de ce qu’il se passait en ce lieu…

250 000 pèlerins réunis sous une tente géante pendant plus de 10 jours…

Et il fallait introduire la création du Mandala de sable, partie intrinsèque de l’initiation. Nous avons donc mis en place un 2ième tournage à Dharamsala, dans le Monastère privé de Sa Sainteté le Dalaï-lama, source de Kalachakra…

« jour après jour, une œuvre d’art sacré se réalise sous nos yeux, avant sa dispersion…. »

Dans le silence de ce lieu, j’ai voulu filmer ce rituel d’une façon intime. Le sable coloré s’écoulant des tubes métalliques m’a invitée à faire des plans très serrés, sensuels, comme si le sable fin s’écoulait sous nos propres mains. Par des mouvements lents, précis, nous avons également capté les regards habités de prières et pratiques méditatives des jeunes moines: jour après jour, une œuvre d’art sacré se réalise sous nos yeux, avant sa dispersion…

« Une histoire de rencontres humaines… »

« Une histoire de rencontres humaines… »

Une histoire de rencontres humaines s’articulant autour du quotidien de 4 personnes se liant d’amitié et dialoguant sur leurs questions intimes.

L’amour, le couple, la vie de moine, la séparation, la mort. Ils ont tous la même quête du bonheur et ont l’immense privilège tout au long du film, de rencontrer les grands Maîtres du bouddhisme tibétain qui ont eu la gentillesse et l’humour de se prêter à la mise en scène proposée.

« La mélodie du chant des nonnes porte l’énergie vers les sommets »

« La mélodie du chant des nonnes porte l’énergie vers les sommets »

Le son et la musique composé par Laurent Ferlet, occupent une place primordiale…un son très épuré et cristallin sur les prières gutturales des moines. La mélodie du chant des nonnes porte l’énergie vers les sommets.

Ce film est un voyage initiatique permettant aux spectateurs de toute obédience de prendre connaissance des principes de bases du bouddhisme tibétain et de découvrir un monde joyeux, respectueux et profondément humain dont beaucoup ignorent encore l’existence.

« Mon désir, partagé tout au long du montage des images, avec Yves Deschamps, a été de rendre l’expérience Kalachakra accessible au plus large public, tout en en respectant l’essence. »

« Mon désir, partagé tout au long du montage des images, avec Yves Deschamps, a été de rendre l’expérience Kalachakra accessible au plus large public, tout en en respectant l’essence. »

« Ce film a été vu et validé – avec bonheur – par l’entourage immédiat de Sa Sainteté du Dalaï-lama. »

« Ce film est non seulement capital pour le maintien de la culture tibétaine en voie d’extinction, mais aussi parce que le Kalachakra, symbole de compassion et de paix intérieure, conduit à la paix universelle.»

Extrait du discours de Sa Sainteté le 14ième Dalaï-lama à l’occasion de la bénédiction du film.